10.04.2022

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on pinterest
Share on whatsapp

Le Congé Menstruel

On vous l’avait annoncé lors de la journée de la femme. Une grande nouveauté allait voir le jour en ce début d’année. Yoann Archimbeau, directeur de Marédoc, fait du bien-être au travail sa priorité et met en place au sein de la société : Le Congé Menstruel.
 
Mais le Congé Menstruel c’est quoi ?
On en a déjà entendu parler, mais juste de loin. Il s’agit du droit pour les femmes qui ont des règles douloureuses de prendre une journée pour se reposer, tout en étant rémunérées et sans avoir de justificatif médical à fournir auprès de l’employeur.
Après quelques recherches, on s’est rendu compte que ce congé existait déjà dans d’autres pays du monde ; Japon, Corée du Sud, Indonésie, … mais il n’était pas toujours rémunéré.
On s’est aussi rendu compte que parfois c’était souvent mal interprété , même très souvent. Et que même si ce jour était mis en place, les femmes n’osaient pas toujours le prendre. Alors on a cherché comment on pouvait adapter ce congé  au sein de notre entreprise. 
Comment faire pour que ce congé ne soit ni mal interprété, ni intrusif.
La mise en place

Certaines entreprises ont déjà adopté ce congé, mais elles sont rares. Et encore plus en France.
Une entreprise Montpelliéraine a déjà osé le pari depuis 2021 ! 
Nous nous sommes entretenu avec Dimitri Lamoureux, gérant de l’entreprise «La Collective». Merci à lui d’avoir prit le temps de répondre à toutes nos questions. Après nous avoir expliqué leur fonctionnement, la mise en place et l’aboutissement, nous voilà fin prêts !

La solution
Chez Marédoc, toute femme menstruée se voit disposer d’un forfait bien-être de 8h. Ces heures peuvent être aménagées ou prises en continu. Il s’agit d’un accord entre le salarié et l’entreprise, et aucun justificatif médical n’est nécessaire. 
Cet accord est avant tout un accord de confiance entre les salariées et la direction. Mis en place depuis début avril, seule 1 femme a pris ce congé.
Faire le bilan d’ici 1 an pour voir l’impact positif que peut avoir ce type d’initiative au sein d’une entreprise est important pour nous.

« Le milieu de la marée demande des aménagements horaires spéciaux et un rythme soutenu. Il est important de savoir mes équipes au meilleur de leur forme. Je fais de la qualité de vie au travail une des priorités de Marédoc » conclut Yoann Archimbeau

Alors vous aussi vous êtes partants pour ce type d’initiative ?